L'argile et ses bienfaits

Depuis des temps très anciens, l'argile à toujours été utilisée à des fins diverses, santé, beauté, poterie, construction, décoration ...

Dans l'ancienne Egypte on utilisait les boues du Nil dans la momification des morts, pour leurs pouvoirs conservateurs et purificateurs qui étaient parfaitement connus à l'époque. Les égyptiens utilisaient aussi l'argile pour son pouvoir de déshumidification. Elle servait de « ciment » pour assurer l'étanchéité entre les blocs de pierres des pyramides.

En Chine antique et de nos jours, elle entre dans la fabrication des fines porcelaines, mais elle est aussi prescrite comme remontant pour les convalescents.

Les Sumériens l'utilisaient pour graver leurs écrits. Ils traçaient à l'aide de stylets de bois sur l'argile fraîche qu'ils cuisaient ensuite pour assurer la solidité de la tablette et ainsi laisser une trace.

A la même époque, la terre de Lemnos, île très argileuse des Cyclades, était exportée dans toute la région méditerranéenne. La médecine grecque prescrivait des emplâtres de boue argileuse pour lutter contre les rhumatismes, les maladies de peau, mais aussi pour les brûlures, les plaies vives, les morsures de serpents

....

Mais qu'est ce que l'argile ?

L'argile est une roche tendre, friable et fragile à l'état sec, elle se brise facilement. Sous l'eau, elle devient plastique et absorbante. Durant la cuisson, elle ne se déforme pas mais durcit et change de couleur. A ce stade , elle perd bien entendu, ses propriétés plastiques et absorbantes.

Cessons de croire que l'argile est radioactive ! Sa radioactivité n'a rien de comparable avec celle du nuage nucléaire ! L'argile a une radioactivité naturelle, comme la possède tous les êtres vivants, c'est-à-dire, dans de très faibles proportions.

L'argile provient de la décomposition de feldspaths, qui sont des espèces minérales. Au niveau chimique, ce sont des silicates d'alumine hydraté qui présentent une structure feuilletée ou bien une structure fibreuse, dans lesquelles des éléments minéraux sont imbriqués : Silice, Alumine, Fer, Titane, Calcium, Sodium, Potassium, Magnésium, Oligoéléments, etc... Formés à haute température, à l'intérieur de la croûte terrestre, ces minéraux sont sensibles à l'action des agents atmosphériques et se décomposent en donnant des agrégats terreux de kaolin. Ce dernier est un des principaux minéraux de l'argile. Il lui confère sa plasticité. L'argile est aussi composée, d'humus végétal et de limonite (oxyde hydraté de fer naturel) qui lui donnent une teinte variable selon leurs quantités: rouge, vert, jaune, gris, blanc,...

La bonne argile contient d'autres minéraux, tels la chaux, la magnésie, les oxydes alcalins...On y retrouve également tous les acides aminés nécessaires à la vie.

Encore une fois mère nature nous montre sa richesse...

De ces divers éléments, dépendent les vertus bienfaisantes de cette terre, à savoir :

Antiseptique - Cicatrisante - Hémostatique - Adoucissante - Anti-inflammatoire - Cicatrisante - Calmante - Purifiante - Décongestionnante - Apaisante - Régénérante ...

L'argile est donc une matière qui possède d'innombrables vertus ! Par exemple, étant à la fois anti-inflammatoire, cicatrisante et antiseptique, une plaie purulente sera non seulement nettoyée, mais l'inflammation disparaîtra. Mieux encore ! L'Argile élimine toutes formes de bactéries et aide à la régénération cellulaire...

Intelligente elle l'est aussi, car utilisée par voie interne, elle agira in situ. Donc, à l'endroit exact ou se situe le mal, elle s'y concentrera et le détruira.

L'argile à un effet :

- Absorbant :Elle se charge, dès qu'elle entre en contact avec l'eau minérale, avec la peau ou avec un organe. Elle à un effet éponge, permettant ainsi la pénétration des liquides, des gaz et des odeurs.

- Adsorbant : phénomène physico-chimique de surface. Elle fixe les gaz ou les bactéries, elle draine les éléments toxiques vers l'extérieur en les conservant sur sa surface.

Voyons à présent comment profiter de ces vertus extraordinaires ?

On utilise l'argile sous diverses formes, dans divers domaines soit: masque, cataplasme, bain, eau d'argile... en cosmétique, en bien-être ainsi qu'en thérapeutique.

Toutes ces argiles sont vendues chez www.phyterma.be

L'ARGILE BLANCHE ou kaolin

Type d'argile : Kaolinite. C'est une argile lessivée par les eaux de pluie et de ruissellement, c'est une argile lavée. Elle est formée de deux feuillets

Propriétés particulières :

Grand pouvoir couvrant (dû à sa structure en feuillets)

Argile la moins riche en métaux, mais contient néanmoins de l'aluminium . Il faut savoir que l'aluminium à forte dose n'est pas sans danger pour l'organisme. Donc à utiliser certes, mais avec parcimonie : c'est une argile douce

Utilisation :

En pansement gastro-intestinal,

En cataplasme, sur les plaies pour son activité hémostatique et cicatrisante

En masque ou en bain, pour le soin des peaux sèches ou irritées et des peaux matures

L'ARGILE VERTE :

Propriétés particulières :

Grand pouvoir d'absorption

Argile riche en oxyde de fer et de magnésium. Elle a parfois quatre ou cinq feuillets.

Utilisation :

Nettoyage de la peau, élimination des impuretés et des surplus de sébum.

En emplâtre, sur des contusions ou traumatismes (entorse, foulure...)

En cataplasme, sur des plaies pour son activité cicatrisante et pour le pompage des impuretés (abcès, ulcère variqueux...)

En masque purifiant et équilibrant, sur les peaux mixtes et grasses

L'ARGILE ROSE :

Type d'argile : argile rouge + argile blanche

Propriétés particulières :

Douce

Effet "Bonne mine"

Utilisation :

Nettoyage de la peau, élimination des impuretés

En masque "coup d'éclat" pour les peaux ternes et fatiguées

En masque apaisant pour les peaux fragiles, réactives, sujettes aux rougeurs

L'ARGILE JAUNE :

Propriétés particulières:

Douce

Moins riche en oxyde de fer que l'argile verte, donc moins irritante pour les peaux très sensibles.

Utilisation :

Nettoyage de la peau, exfoliation, élimination des impuretés et surplus de sébum

En masque purifiant et apaisant pour les peaux mixtes et à tendance grasse, sensibles et réactives

Voici quelques formules tirées d'ouvrages de référence en aromathérapie :

HE: Huile Essentielle HV : Huile Végétale ou MH : macérât huileux

SOIN DE LA PEAU :

Allergie cutanée / prurit (démangeaison) (Baudoux) :

HE Matricaria recutita (Camomille allemande) : 0.5 ml

HE Lavandula latifolia spica (Lavande aspic) : 1 ml

HE Eucalyptus citriodora (Eucalyptus citronné) : 1 ml

HE Mentha x piperita (Menthe poivrée) : 1 ml

Talc ou argile verte : 100 g dans un flacon poudreur

2 ou 3 applications (en cataplasmes) locales par jour jusqu'à amélioration complète

Dermite herpétiforme (herpès, impétigo) (D .Baudoux):

HE Menthe poivrée : 2 ml

HE Lavande aspic : 2 ml

HE Tanaisie annuelle : 1 ml

Talc : 50 g

Argile verte : 50 g

3 à 4 applications locales ( en cataplasmes) par jour.

SOIN DU VISAGE:

Masque : de manière générale

Argile Verte : 1 à 3 cuillérées à soupe

Infusion ou eau florale : 1 à 3 cuillérées à soupe

Huile végétale : 1 cuillère à soupe

Huile essentielle : 3 à 6 gouttes

Masque dans lequel il vous suffit de mélanger à l'argile l'huile essentielle, l'huile végétale, et l'eau florale ou l'infusion qui correspond à votre type de peau ou au problème qu'elle vous pose.

Mélangez tous les ingrédients, ensuite :

Nettoyez la peau au moyen d'eau tiède, suivi d'une lotion (eau florale ou infusion) et séchez soigneusement

Appliquez le masque, en partant du centre vers l'extérieur et en n'oubliant pas le décolleté.

Laissez agir 10 à 20 minutes, le masque ne doit pas être totalement séché (ôtez immédiatement en cas de tiraillements ou de picotements).

Rincez à l'eau tiède

Pulvérisez votre visage avec une eau florale absorbez le surplus à l'aide d'une serviette en papier.

Appliquez votre crème de jour (ou de nuit) ou votre huile de beauté.

Masque pour peaux sèches et dévitalisées :

HE Ylang-ylang ou de Géranium d'Egypte : 2 gouttes

HV de Bourrache : 1 cuillère à café

HV d'avocat : 1 cuillère à café

Argile blanche : 2 cuillères à soupe

Diluez les huiles essentielles dans l'huile végétale.

Additionnez un peu d'eau florale à l'argile pour en faire une pâte. Ajoutez-y le mélange d'huiles essentielles et végétales.

Appliquez le masque sur le visage bien nettoyé en évitant le contour des yeux sur lesquels vous poserez 2 cotons imbibés d'eau florale, et laissez poser 10 à 20 minutes (il ne faut pas que le masque soit sec !). Puis rincez à l'eau tiède et à l'eau florale ensuite.

Masque nourrissant et désincrustant - pour toutes peaux :

HV bourrache: 1 cuillère à soupe

HV onagre : 1 cuillère à café

Argile Verte : 1 à 2 cuillérées à soupe

HE lavande vraie : 2 gouttes

HE Camomille noble: 2 gouttes

Mélangez tous les ingrédients

Nettoyez la peau au moyen d'une lotion (eau florale ou infusion) et séchez soigneusement

Appliquez le masque sur le visage ainsi que le cou, en suivant les sens du massage (du centre vers l'extérieur)

Laissez agir environ 15 minutes (ôtez immédiatement en cas de tiraillements ou de picotements)

Rincez à l'eau tiède

Pulvérisez avec une eau florale (voir nos eaux florales)

Appliquez votre crème de jour ou de nuit ou votre huile de beauté.

Peeling à l'argile :

Argile blanche ou verte : 2 cuillérées à café

Son ou sel fin : 1 cuillérée à café (si la peau est grasse et acnéique, 1 cuillère à café de sel fin est préférable). Si la peau est sensible le son est mieux.

HE Petit grain bigaradier : 3 gouttes (rappel ! sauf durant les 3 premiers mois de grossesse !)

Mélangez tous les ingrédients, puis procédez à un gommage

Nettoyez la peau au préalable au moyen d'une H.V. amande douce par exemple et ensuite une lotion d'eau florale. Appliquez le gommage rapidement en respectant les sens du massage. Laissez agir environ 10 minutes et ensuite procédez au gommage par petites rotations du bout des doigts, afin de désincruster la peau en profondeur.

Ôtez le produit en frottant par des mouvements rotatifs et rincez abondamment à l'eau tiède

Vaporisez ensuite une lotion tonique (voir les eaux florales), et séchez la peau

Appliquez une crème de jour ou de nuit ou une huile de beauté.

Ce gommage est à réaliser 1 à 3 fois par mois selon l'état de votre peau.

SOIN DES CHEVEUX :

Shampooing à l'argile

Argile Verte : 2 cuillères à soupe

Savon au bois de Panama ou votre shampoing habituel : 1 cuillère à soupe

HE Bois de Rose : 10 gouttes

1 Verre d'eau chaude

Mélangez l'argile, le savon et l'huile essentielle, puis délayez avec l'eau chaude.

Appliquez en massant le cuir chevelu et les cheveux et laissez agir 10 minutes.

Rincez avec 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre dans votre dernière eau de rinçage.

Masque antichute

HV Argan: 2 cuillères à soupe

HV jojoba: 1 cuillère à soupe

HE Cèdre de l'atlas: 5 gouttes

Infusion de Romarin (+/- 1 tasse)

Argile Verte : 3 cuillères à soupe

Mélangez tous les ingrédients et ajoutez l'infusion jusqu'à obtenir la consistance désirée.

Appliquez le masque sur les cheveux et laissez poser 20 minutes. Ensuite bien rincer et procédez à votre shampoing.

Masque tonus - tous types de cheveux

Argile verte ou blanche ou rose : 3 cuillères à soupe

HE Lavande vraie : 3 gouttes

HE Cèdre de l'atlas : 3 gouttes

HV : 1 cuillère à café

Jus de Citron : 1 cuillère à café

Levure de Bière : 1 cuillère à café

Infusion de Lavande

Mélangez tous les ingrédients et ajoutez l'infusion jusqu'à obtenir la consistance désirée.

Appliquez le masque sur les cheveux et laissez poser 20 minutes. Ensuite bien rincer et procédez à votre shampoing.

BEAUTÉ - BIEN-ÊTRE :

Bain simple - pour désincruster la peau et la détoxiquer (C. Clergeaud):

200 g d'argile verte à ajouter à l'eau du bain.

Bain adoucissant (C. Clergeaud):

Son : 200 g

Argile : 100 g

Lait entier : 1 litre

Miel : 100 g

HE Lavande vraie : 10 gouttes

Versez dans le bain chaud le miel, le lait, l'huile essentielle mélangée au lait et l'argile et dans un petit sachet le son, qui lui ne se dissout pas !

Les petites pathologies courantes :

Avant toute chose, il faut savoir que l'on peut utiliser l'argile par voie interne comme par voie externe.

Mais des précautions particulières sont absolument indispensables et sont à respecter pour cette forme de thérapie :

Trois semaines avant toute absorption d'argile, il faut impérativement supprimer l'huile d'olive et autres ainsi que toutes formes de produits gras.

Du premier au dernier jour de la prise d'argile, vous devez boire, en dehors des repas, un litre et demi d'eau minérale naturelle, et cela systématiquement chaque jour de votre cure.

Si vous n'avez jamais absorbé d'argile, il vous faut passer impérativement par une période d'essai pour éviter les effets indésirables. Cette cure durera 6 jours.

Comment préparer son eau d'argile ?

C'est simple : prenez de l'argile surfine (blanche pour la période d'essai et votre 1ère cure car elle est plus douce, blanche ou verte pour les cures suivantes).

Mettez à tremper le soir avant de vous coucher une cuillère à café de poudre d'argile dans un verre d'eau minérale pure. Agitez bien le tout pendant deux minutes, sans discontinuer ensuite laissez poser toute la nuit.

Cure simple :

A votre réveil et à jeun, buvez alors un tiers au maximum d'eau d'argile. Prenez la précaution de ne pas trop bouger le verre afin que l'argile déposée ne se disperse pas dans l'eau que vous buvez. Une cure doit avoir une durée de vingt jours au maximum.

Autre forme de cure :

Les douze premiers jours, buvez votre eau d'argile (comme expliqué ci dessus).

Les huit derniers jours, il vous faudra boire non plus l'eau d'argile, mais l'eau argileuse, c'est à dire que les huit derniers matins, il vous faudra bien remuer l'eau et l'argile puis boire intégralement le contenu du verre. L'argile n'est pas spécialement agréable en bouche ! buvez quelque chose de doux après !

Outre les périodes d'essai, ne faites jamais plus de deux cures d'argile par an (soit 40 jours dans l'année).

Il faut savoir qu'il est normal de ressentir quelques troubles lors des premières ingestions : coliques intestinales, constipations, sueurs froides ou bouffées de chaleur, vertiges, bourdonnements d'oreilles. Mais si vous respectez le dosage et les conseils, il n'y a pas de danger. Buvez de l'eau, supprimez bien les corps gras, les sucreries et les boissons gazeuses.

Pour ce qui est des contre indications, elles sont au nombre de trois :

- traitement en cours autre qu'un traitement homéopathique;

- hypertension artérielle;

- Sensibles à la constipation spasmodique ou atonique.

Dans ces trois cas, il ne faut pas utiliser d'argile !

Enfin, un dernier conseil : le vingt-et-unième et le vingt-deuxième jour, il est conseillé de terminer votre cure par deux journées d'eau d'argile, plutôt que de stopper brutalement votre traitement d'eau argileuse. Cela évitera divers malaises : asthénie, sueur froide, tachycardie. Ne reprenez pas tout de suite les corps gras pendant au moins trois jours après ces vingt-deux jours.

Cela peut vous paraître bien fastidieux, mais sachez que la cure d'argile est un des moyens, de retrouver votre énergie, de prévenir toutes sortes de maladies, de nettoyer tous les organes vitaux et d'avoir une peau et des cheveux si doux que vous n'en reviendrez pas ...

Précautions particulières !

La femme enceinte n'utilisera en aucun cas l'argile durant toute sa grossesse.

L'argile est un produit naturel, mais ! Respectez bien les doses !

Pour préparer votre eau d'argile, prenez un verre épais et sans valeur. Car l'argile l'abimerait.

Pour mélanger l'eau et l'argile, prenez une cuillère en bois. N'utilisez jamais le métal car cela produirait une réaction chimique qui serait néfaste à votre santé.

Respectez un intervalle de trois heures en moyenne entre les différentes applications.

S'abstenir d'applications d'argile pendant les règles ou en cas d'affections utérines

Jeter l'argile après usage, car elle contient des toxines.

Ne pas appliquer trop près des repas.

En usages externes on l'utilisera sous formes de :

Cataplasmes : Les faire épais de 1 à 2 cm. Et dépassez légèrement la surface de la région traitée.

On peut les faire soit :

Froids : sur les régions enflammées ou sur le bas-ventre ; les renouveler dès qu'ils sont devenus chauds (15 à 30 minutes environ en général). S'il y avait une sensation persistante de froid, il faudrait le remplacer par une application tiède. Le cataplasme peut aussi être fait avec une argile mouillée d'une décoction ou infusion appropriée.

Soit

Tièdes ou chauds : sur la région hépatique, les reins, la vessie, les os, les articulations. Le cataplasme devra être appliqué directement sur la peau, éventuellement avec l'intermédiaire d'une fine gaze

Ou en

Compresses : certaines affections, relèvent de l'application de compresses avant de passer aux cataplasmes ou emplâtres. Pour préparer les compresses, il suffit de mouiller l'argile pour la transformer en une pâte liquide, puis d'y tremper un morceau de toile qu'on égouttera avant d'utiliser. On maintiendra en place les compresses au moyen d'une bande.

Durée de pose : varie selon les cas, de 1 à 3 heures. S'il y a des sensations vraiment trop désagréables (froid, chaleur ou douleur par exemple), on retire le cataplasme, et on ne recommencera que 12 ou 24 heures plus tard, cela dit une légère chaleur ou une sensation de froid peut parfois apporter un bien à la douleur. Au cas où le cataplasme sécherait trop vite, il faudrait le remplacer rapidement par un autre. On ne laisse pas sécher totalement l'argile ! Quand on a retiré le cataplasme ou la compresse, il faut enlever les particules qui adhèrent encore à la peau par un simple lavage (eau tiède).

Rythme des applications : il varie selon les affections et les réactions du malade. Dans les cas d'abcès ou de suppuration, il convient de renouveler les cataplasmes toutes les deux heures, jour et nuit si nécessaire.

Dans les régions lombaires, bas-ventre, abdomen et région hépatique, ces applications peuvent provoquer des réactions diverses. Aussi vaut-il mieux les limiter à un seul cataplasme par jour, d'une durée de 2 à 4 heures.

NB- On peut constater au début de son utilisation, une aggravation de l'affection, ce n'est pas anormal, c'est l'organisme qui assimile d'abord le remède.

On débutera toujours par des cataplasmes légers, peu épais 1 cm maximum, voire de simples compresses, et ce n'est que progressivement qu'on utilisera des cataplasmes de 2 cm pour la durée d'application on passera également de 1 à 3 heures. Tout ceci dans les cas où l'argile est bien tolérée, bien entendu.

Poudrage : L'argile peut être utilisée en poudrage et peut remplacer le talc qui lui, n'est pas absorbant, pour les bébés, comme pour les adultes.

Sur les légères écorchures superficielles de la peau et sur les plaies même profondes, le saupoudrage d'argile garde une excellente action antiseptique et cicatrisante.

On utilisera l'argile de la même manière dans les cas de crevasses, d'eczéma et pour certaines éruptions.

Les masques de beauté : très souvent, les masques de soins commercialisés contiennent de l'argile. On fera une sérieuse économie en utilisant une pâte d'argile confectionnée comme déjà expliqué plus haut.

On étend cette préparation en couche mince, sur tout le visage et on la conserve tant qu'elle reste humide, ce qui peut varier de 10 à 20 minutes. L'enlever à l'eau tiède. Une fois par semaine, un tel masque ne peut que faire du bien. Il permettra de nettoyer la peau en profondeur et aidera à soigner les petites éruptions du visage, couperose,...

D'autre part, l'argile en poudre mélangée à de l'huile d'olive et des huiles essentielles, donnera une crème adoucissante efficace dans tous les cas de dermatose.

Bain de boue d'argile :

On peut facilement prendre un bain d'argile en mélangeant environ deux kilos d'argile à un bain normal. La durée des bains d'argile sera de 5 à 10 minutes au début, puis de 15 à 20 minutes. On les prendra deux fois par semaine pendant un mois. Cure à répéter après un arrêt d'un mois.

Très efficace, notamment dans les cas d'arthritisme, d'affections rhumatismales ou osseuses, et aussi pour l'anémie. Des bains locaux peuvent être pratiqués pour, par exemple, les rhumatismes des mains ou des pieds.

Sel marin :

On peut améliorer la qualité de l'argile en la préparant avec de l'eau salée au sel de mer non raffiné bien entendu. D'ailleurs, le sel à toujours été intéressant dans les traitements d'affections diverses. Sa richesse en magnésium, brome, iode, cuivre, phosphore, calcium, etc., intervient dans certaines carences.

Rappel ! Jamais chez la femme enceinte durant toute la grossesse.

L'argile est vendue chez www.phyterma.be sous forme ultra ventilée, en tube, ou en granulés pour la verte.

 

Date de dernière mise à jour : 21/03/2014